La logistique des biens et services

La logistique des biens et services se répartie en logistique d’approvisionnement ; logistique des systèmes de fabrication ; logistique de distribution et logistique des retours.

La logistique d’approvisionnement

L’approvisionnement regroupe l’ensemble des activités qui contribuent à l’acquisition des matières ou des services dont a besoin l’entreprise pour son fonctionnement. La logistique dans ce contexte intègre la détermination des quantités de commande, la recherche des sources d’approvisionnement (fabricants, fournisseurs), les achats (passation des commandes), la gestion de la base de donnée « articles », la gestion des magasins et des stocks de matières.

La logistique des chaînes de fabrication

La chaîne de fabrication est des ressources matérielles (machines/équipements) et technologiques (Le système MRP) utilisés pour la transformation des matières en produits semi-finis ou finis. La logistique des chaines de fabrication consiste donc à mettre en œuvre les activités de planification des besoins en composants ; gestion des stocks des encours de production et de produits semi-finis ; gestion des données techniques de la production ; ordonnancement et planification de la production ; manutentions entre unités de fabrication.
 

La logistique de distribution

La distribution consiste à écouler les produits finis vers les marchés de consommateurs. Par déduction, la logistique de distribution rassemble les activités mises en œuvre pour ravitailler les consommateurs en produits finis. Elle intègre donc : l’administration des ventes (réception des commandes client, engagement sur les délais et planification des livraisons) ; la tenue des stocks et des magasins de produits finis ; la préparation des commandes (prélèvement, conditionnement et emballage, suremballage) ; l’expédition et enfin la gestion des réseaux de distribution (plates-formes de groupage et de dégroupage).

La logistique de retour ou Reverse Logistics,

La gestion des flux retours est l'acheminement d’emballages vides, ou de marchandises généralement hors d'usage, du lieu de consommation finale au lieu de fabrication. Ces marchandises sont retournées pour réutilisation, réparation, recyclage ou destruction définitive.

La logistique de retour regroupe donc l’ensemble des activités qui contribuent à ramener vers l’usine (point d’origine) des marchandises récupérées chez le consommateur final. Elle a une place importante par exemple dans :

  • Les entreprises brassicoles (retours de bouteilles et casiers vides pour réutilisation) ;
  • Les entreprises de fabrication de produits chimiques (retours d’emballages usagés pour destruction) ;
  • Les entreprises de fabrication d’appareillages électroniques (pour réparation ou destruction) ;

Source:logistiqueconseil

Lu 1454 fois